Vous êtes ici : Je prépare l'arrivée de mon enfant > Choisir un siège auto enfant


Choisir un siège auto enfant

Le choix d’un siège auto pour votre enfant est tout sauf anodin. En voiture, vous êtes responsable de sa sécurité. Voici comment sélectionner le bon modèle en pleine connaissance de cause.

Que dit la réglementation ?

Selon le Code de la route, tous les passagers d’un véhicule doivent porter une ceinture à l’avant comme à l’arrière. Cela concerne les enfants de moins de 10 ans ou d’une taille inférieure à 1,35 m. Ils voyagent à l’arrière dans un équipement adéquat, sécurisé et homologué. Ils peuvent voyager à l’avant s’ils sont installés dos à la route.

Pour choisir un siège auto bébé, vous devez tenir compte de l’âge, du poids et de la taille de votre chérubin. Mais aussi du système de fixation du siège au véhicule.
La norme R129 ou I-Size est entrée en vigueur en 2013. Elle classe les sièges en 4 groupes (0-150 cm) selon la taille de l’enfant et impose l’utilisation dos à la route jusqu’à 15 mois et 80 cm minimum. Elle exige le système Isofix.

Elle remplace progressivement la norme R44-03 et R44-04. Celle-ci comprend 5 groupes classés selon le poids de l’enfant (0-36 kg). L’installation dos à la route dure jusqu’à 9 mois. Le système de fixation reste la ceinture de sécurité 3 points. C’est le cas du siège auto Nania, lire l’avis pour plus d’informations.
L’homologation des sièges enfants  est obligatoire. Chaque norme est représentée par une étiquette orange collée sur le produit.

Quels types de sièges choisir ?

Les nacelles et les coques sont réservées aux nourrissons jusqu’à 6 mois et aux très jeunes bébés, jusqu’à 1 an.

Les sièges auto classiques sont utilisables à partir de 9 mois. Ils ont une forme de siège et possèdent différentes caractéristiques techniques qui peuvent se combiner.
Ce sont des sièges pivotants qui effectuent une rotation partielle ou complète de 90° à 360°. Bien choisir son siège auto pivotant est primordial. Sur le plan de la sécurité, il existe un mécanisme de verrouillage, une ceinture de sécurité 3 points et des protections latérales renforcées.

Ce sont aussi des sièges évolutifs, car ils suivent la croissance de l’enfant de la naissance à 48 mois.
Les sièges bouclier comprennent un bouclier d’impact dont les matériaux amortissent les chocs. Il agit comme un coussin d’air empêchant l’enfant d’être projeté en avant.
Le siège rehausseur prend la relève de 4 à 10, ou plus selon la taille de l’enfant. Il surélève l’enfant pour pouvoir passer la ceinture de sécurité. Vous pouvez choisir un rehausseur avec dossier ou non. Le premier assure un meilleur maintien.

melissa

Donner son avis

*

*