Vous êtes ici : Je mets au monde mon enfant > Forceps lors de l’accouchement : mieux comprendre son utilisation


Forceps lors de l’accouchement : mieux comprendre son utilisation

Ayant moi même vécu l’expérience des forceps j’ai souhaité vous la faire partager afin de rassurer les prochaines candidates à cette magnifique épreuve qu’est l’accouchement. Le forceps fait certainement peur à beaucoup de femmes mais il est pourtant indispensable pour éviter certaines complications. Aussi utilisées pour les même raisons, les spatules et autre ventouses aideront votre enfant à venir au monde plus rapidement.

Qu’est ce qu’un forceps ?

Mieux comprendre les étapes de l'accouchement

Quelques étapes de l’accouchement à connaître peuvent vous rassurer avant le jour J !

Un forceps est un instrument qui permet d’extraire le foetus des voies génitales de la mère. Il ressemble à un ciseau mais n’en est pas un, il est en fait composé de deux grandes cuillères métalliques que le médecin introduit l’une après l’autre dans le vagin. Ainsi le crâne du bébé est saisi et ce de manière à ne pas créer de lésions à la tête et au visage de l’enfant. L’enfant est ensuite aidé à sa descente par la pratique de tractions régulières et modérées. Utilisé dès le 17ème siècle, cet instrument a pu faire ses preuves et s’adapter au corps des femmes au fil des siècles. Très profitable aux mamans fatiguées qui possèdent peu d’énergie lors de leur accouchement, le forceps leur évite aussi un accouchement trop long. La plupart du temps lors de l’utilisation d’un forceps, la maman est déjà sous péridurale et ne ressent pas de douleurs. L’anesthésiste réinjecte une dose d’anesthésiant qui empêchera donc toute forme de douleur.

Pourquoi utilise-t- on le forceps ?

Quelques conseils pour en savoir plus sur l'accouchement

Comment bien comprendre les différentes étapes de votre accouchement

L’usage du forceps est une pratique assez courante et son utilisation n’est pas dramatique, simplement elle accompagne le bébé dans son chemin vers notre monde et cela ne lui provoque pas de douleurs. Le forceps a une utilité de confort (contrairement à l’image qu’il véhicule) mais aussi d’aide au bébé qui en a parfois bien besoin pour éviter les complications liées à l’accouchement. A la dernière étape de l’accouchement, le médecin peut choisir l’utilisation des forceps pour faciliter la sortie du bébé. Le but est de sortir la tête du bébé, une fois celle ci sortie, le reste de son corps peut naître de manière tout à fait naturelle. Cela arrive lorsque le bébé a un crâne assez gros et qu’il nécessite donc plus d’efforts à faire de la part de la maman.

Le périnée de la maman après l’utilisation de forceps sera un peu distendu, elle pourra alors réaliser quelques exercices qui lui permettront de retrouver ses muscles pré-grossesse. Heureusement l’utilisation de forceps est aujourd’hui totalement maîtrisée par les obstétriciens et elle ne représentera pas un véritable obstacle au bonheur qu’est celui de mettre au monde un petit bébé, bien au contraire !