Vous êtes ici : Je protège mon enfant > Bronchiolite du nourrisson : on vous dit tout


Bronchiolite du nourrisson : on vous dit tout

Ah, la bronchiolite. La maladie tant redoutée par les parents de très jeunes enfants. Si cette maladie virale et respiratoire est très fréquente (elle touche 30 % des nourrissons chaque année, dont la moitié a moins de 6 mois), prise à temps, elle n’est pas grave. les épidémies de bronchiolite ont lieu en hiver, avec un pic pour les fêtes de fin d’année.

La bronchiolite touche principalement les moins de 2 ans et en hiver. Photo Pixabay

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La bronchiolite, une inflammation des bronchioles

La bronchiolite est donc une maladie spécifique aux jeunes enfants de moins de 2 ans. Elle touche davantage les garçons (60 % des cas). Elle est provoquée par le virus respiratoire syncitial (VRS). En fait, la bronchiolite est une inflammation des petites bronches, les bronchioles. Très contagieuse, cette maladie est transmise par voie aérienne et par les mains, ce qui explique que des épidémies surviennent généralement dans les crèches.

Toux, fièvre, fatigue

Les symptômes de la bronchiolite sont les suivantes : toux sèche et irritante, gène respiratoire, respiration sifflante, gène respiratoire, fièvre, fatigue.

Pour traiter la bronchiolite, le pédiatre ne vous prescrira pas d’antibiotique : ils sont inefficace sur les virus. En revanche, il peut vous prescrire du Célestène ou de la kiné respiratoire, qui permet de dégager les bronches des sécrétions. Il va de soi que vous devrez laver le nez de votre bébé régulièrement avec du sérum physiologique.

Une hospitalisation nécessaire pour les bronchiolites les plus sévères

En général, la bronchiolite se guérit au bout de 5 à 10 jours, mais la toux peut persister plusieurs semaines. dans les cas les plus graves, les bébés peuvent être hospitalisés et subir un traitement d’oxygénothérapie pour l’aider à respirer, au moyen de lunette d’oxygène. généralement, il n’y a pas besoin d’insufflateur.

Les bébés les plus vulnérables, notamment les grands prématurés, peuvent bénéficier d’un traitement sous forme d’injection mensuelle, le Synagis. Un traitement qui permet de les prémunir des formes les plus graves de bronchiolite.

audrey

Je protège mon enfant

Donner son avis

*

*