Vous êtes ici : J'attends un enfant > Les besoins nutritionnels pendant la grossesse


Les besoins nutritionnels pendant la grossesse

Besoins nutritionnels pour une grossesse sereine

Vous venez d’apprendre que vous étiez enceinte et vous vous inquiétez des conséquences sur votre alimentation et votre poids. Voici quelques conseils et recommandations simples pour vous rassurer.

Pourquoi adapter vos besoins nutritionnels ?

Pour se maintenir en vie et se développer, tout être vivant a besoin d’énergie et de matière organique. Il les trouve dans les nutriments, des substances nutritives contenues dans son alimentation. Les substances organiques englobent les glucides, les lipides et les protides. Tandis que les substances minérales comprennent l’eau, les sels minéraux et les vitamines. Pour couvrir les besoins nutritionnels, vous devez respecter une alimentation équilibrée et variée. Voici les proportions idéales à consommer à chaque repas en temps normal.

– de 50 à 60 % de glucides, dont 10 % de sucres rapides au maximum, soit 350 g par jour

– de 30 à 35 % de lipides, soit 90 g de beurre, huiles, margarines

– de 10 à 15 % de protéines soit 70 à 80 g par jour de viande, poisson ou œuf, laitage, soja, légumineuse.

Pendant et après la grossesse, le corps de la femme doit s’adapter. Pour vous et pour votre bébé, il s’agit de maintenir les constantes vitales et d’assurer les modifications anatomiques et physiologiques nécessaires, notamment la lactation.

Vos besoins nutritionnels de femme enceinte et de mère allaitante sont automatiquement impactés. Vous trouverez des réponses personnalisées auprès de votre coach en accompagnement diététique pendant la grossesse.

Gardez vos bonnes habitudes alimentaires !

Si votre alimentation est déjà variée et équilibrée, évitez de changer radicalement votre façon de manger. Il n’est pas nécessaire de manger pour deux, car les apports journaliers conseillés varient peu. Par exemple, les besoins alimentaires augmentent seulement de 15 % pendant le dernier mois de la grossesse et de 25 % au cours de l’allaitement.

Votre spécialiste en accompagnement diététique pendant la grossesse vous indiquera les aliments à éviter, comme l’alcool formellement interdit.

Mangez suffisamment de légumes et de fruits frais pour la vitamine C et les folates, ainsi que des laitages pour le calcium. Évitez les suppléments vitaminiques et autres, sauf prescription médicale.

Prenez trois repas réguliers par jour. Mais, autorisez-vous un goûter à partir du second trimestre, ou avant en cas de problèmes digestifs ou de fringales.

Prendre du poids et normal et indispensable pendant la grossesse, 12 kg représentent une prise moyenne. Il est donc important de maintenir les sucres et les graisses et de jeter un œil sur la balance. Pratiquer le sport pendant la grossesse peut vous aider à garder le contrôle. Choisissez une activité modérée, comme la natation, l’aquagym, la marche ou la gymnastique prénatale. Pour un effet détente, pensez au yoga ou à la sophrologie.