Vous êtes ici : Je protège mon enfant > Allergies aux acariens : que faire pour protéger la chambre de son enfant ?


Allergies aux acariens : que faire pour protéger la chambre de son enfant ?

Petite fille dans son lit qui se mouche à cause de son allergie aux acariens

Si votre enfant est allergique aux acariens, il faut bien entendu tout faire pour le protéger, maintenant que les raisons de ses problèmes respiratoires ou de peau ont été détectées. Voici ci-dessous quelques conseils pour assainir la chambre d’un enfant ou d’un bébé.

Qu’est ce qui favorise le développement des acariens ?

Les acariens se nourrissent essentiellement de peaux mortes, de cheveux, de poils, etc., qu’ils trouvent dans les oreillers, les moquettes ou bien encore les matelas. On les retrouve partout même dans une maison d’une propreté irréprochable.

Ces petites bêtes ont la fâcheuse habitude de proliférer à vitesse grand V. Leur prolifération est d’autant plus importante dans certaines conditions : lorsqu’il fait chaud et humide. Les acariens sont donc plus prompts à se développer en hiver, lorsque les radiateurs chauffent à plein régime et que l’on perd l’habitude d’aérer sa maison tous les jours à cause du froid.

Outre la chambre à coucher, où les acariens occupent volontiers les matelas, oreillers et autres housses de couette, on peut aussi les retrouver dans d’autres pièces de la maison :

  • Au salon, notamment dans les tapis, les canapés, les coussins, les rideaux, etc. ;
  • À la salle de bain, surtout si vous avez tendance à laisser votre linge de bain entassé à l’air libre.

Bref, vous l’aurez compris, toutes les matières en tissu qui sont exposées à la poussière sont susceptibles de constituer de véritables nids à acariens !

Comment se débarrasser des acariens dans la chambre de bébé ?

La meilleure arme contre les acariens reste la machine à laver. Même un lavage à 30 °C de la housse de couette enfant peut suffire à les éliminer. Seul le rinçage compte dans cette lutte contre les acariens.

Un matelas de plus de 5 ans peut être un nid à acariens, mais il n’est pas pour autant nécessaire de le changer. Achetez simplement une housse de matelas anti-acariens dont le tissage fin permet de créer une barrière efficace. Il vous suffit ensuite de laver la housse une fois par an à 30 °C.

En ce qui concerne la couette de bébé, il faut bien entendu en prendre une en synthétique et éviter les plumes. Il vous faut également la laver 2 fois par an pour faire disparaître toutes les traces.

Au sol, évitez les moquettes et préférez les tapis lavables. Idem pour les rideaux, que vous pourrez remplacer par des stores. Dans tous les cas, tout doit être lavé au moins 2 fois par an.

Il est essentiel de pouvoir aérer au moins 2 fois 15 minutes tous les jours et de passer à la machine le linge de lit de bébé le pus régulièrement possible (toutes les semaines).

Dernière astuce : nous vous conseillons également de choisir un aspirateur avec un filtre HEPA pour éviter que les acariens ne s’envolent dans l’air quand vous faites le ménage.

Jeune maman avec son bébé dans les bras qui ouvre la fenêtre pour aérer la chambre à cause des acariens

Dernier point de vigilance : les peluches

Comme évoqué précédemment, les acariens adorent les endroits moelleux et douillets. Cela inclut également les peluches de vos enfants.

Si possible, celles-ci doivent donc elles aussi subir un lavage en machine régulier. Quand cela est possible, optez pour un lavage à 60°C. En effet, les acariens meurent à partir de 56°C. Néanmoins, un lavage à 30°C suffira à éradiquer 95% de la population des acariens, grâce à l’action mécanique de la machine à laver.

D’ailleurs, si les acariens ne supportent pas les températures élevées, c’est le cas également des basses températures. Ainsi, sous la barre des 0°C, le résultat sera le même. Une bonne astuce si le doudou de votre enfant ne passe pas à la machine consiste donc à mettre ce dernier au congélateur quelques heures. Un petit coup d’aspirateur vous permettra ensuite d’éliminer les dernières traces de ces acariens.

Source images : Getty Images