Vous êtes ici : Je protège mon enfant > Déceler un syndrome pied main bouche chez bébé


Déceler un syndrome pied main bouche chez bébé

Votre bébé semble affaibli, il a des boutons rouges et des petites cloques dans la paume des mains, sur la plante des pieds et sur les fesses ? Voilà de quoi inquiéter les jeunes parents, surtout quand les petites cloques se multiplient de jour en jour. C’est peut-être le syndrome pied-main-bouche…

Le syndrome pied-main-bouche est une maladie sans gravité

syndrome pied-main-bouche

Le virus pied-main-bouche, une maladie bénigne.

Touchant majoritairement les enfants, ce syndrome pied-main-bouche aussi appelé infection à Coxsackie peut parfois toucher les adultes. Ces petites nuisances sans grande gravité peuvent se déclarer en été et en automne. Les modes de transmissions se font surtout par contact direct lorsque les bébés commencent à mettre leurs mains dans leur bouche et que celles-ci ont été au contact de selles infectées.  Si votre enfant profite des services d’une crèche, il est possible qu’il ait attrapé cette mésaventure au contact de ses copains ! Mais ne vous inquiétez pas ! Il n’est pas nécessaire de retirer tout de suite votre enfant de la garderie, vu qu’il s’agit d’une petite maladie bénigne.

Les symptômes pour déceler le syndrome pied-main-bouche

syndrome pied main bouche

Un peu de repos pour votre petit sera le meilleur traitement contre la maladie pied-main-bouche.

Des petites cloques ou vésicules apparaissent sur les mains et les pieds ou encore dans la bouche ? Une poussée de fièvre vous a surprise dans la nuit ? Tous ces symptômes sont révélateurs de le syndrome pied-main-bouche . Mon petit Mathéo avait plein de petits boutons sur les mains, surtout entre ses doigts. Il avait déjà eu la roséole l’année passée et les petits boutons n’étaient pas les mêmes. Le pédiatre m’a bien expliqué ce qu’était le syndrome pied-main-bouche et ça m’a rassuré. C’est sans traitement que les  petits boutons ont disparu après un peu de repos. En effet il s’agit d’un virus de type entérovirus qui affaiblit et fatigue l’enfant concerné par la maladie. Du repos, et du calme donc pour se rétablir de cette mésaventure ! Ce qui est bien c’est que comme beaucoup de maladies infantiles, une fois que votre petit l’a contracté il ne peut plus l’attraper à nouveau !