Vous êtes ici : J'élève mon enfant > La pédagogie Montessori


La pédagogie Montessori

Maria Montessori

Née en 1870 en Italie, Maria Montessori fait partie des premières femmes italiennes médecins. Elle se consacre d’abord à la psychiatrie avant de choisir la pédagogie. Elle fonde une école de formation prônant une pédagogie basée sur l’observation des enfants. Elle crée la première Maison des enfants, dans un taudis de Rome, et teste sa méthode. Sa renommée internationale et le nombre d’ouvertures de maisons grandissant, elle fonde l’Association Montessori International. La pédagogue séjourne en Espagne, en Inde et aux Pays-Bas, où elle décède en 1952. Aujourd’hui, l’association compte 20 000 écoles Montessori à travers le monde.

Les principes pédagogiques montessorienne

Le principe fondamental de la pédagogie montessorienne est la confiance accordée à l’enfant. Maria Montessori invite parents et professionnels de l’enfance à considérer l’enfant comme une source qu’il faut aider à faire jaillir et non comme un vase qu’il faut remplir. C’est ainsi que l’enfant développera sa créativité, son autonomie et la confiance en soi.


La notion de période sensible est capitale pour les apprentissages de l’enfant doté d’un « esprit absorbant ». C’est entre 0 et 6 ans que l’enfant est le plus réceptif à ce qui l’entoure. Le concept de force vitale joue aussi un rôle important. À ce stade, l’enfant ressent le besoin d’apprendre et de se perfectionner activement par le jeu et la motricité. Il se sent frustré s’il en est empêché. Il s’agit donc de l’observer dès sa naissance pour repérer les différentes phases sensibles et de le guider vers des activités adaptées.

La mise en application de la pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori s’applique aux enfants de 3 à 12 ans, autrement dit aux mineurs de maisons d’enfants (maternelle) et d’école élémentaire. De rares collèges et lycées s’inspirent de la méthode. L’idée d’adapter la méthode en dehors de l’école progresse : des crèches montessoriennes ont vu le jour. Malheureusement, c’est souvent le parcours du combattant pour trouver une place dans ces structures. Alors, pourquoi ne pas faire entrer la méthode et cette pédagogie dans votre vie quotidienne en créant une ambiance bienveillante, paisible et joyeuse ? Étudiez ses principes, procurez-vous le matériel Montessori ou fabriquez-le vous-même et lancez-vous !